Il n’y a pas de mauvais ou de bon choix en identité visuelle. Il faut seulement connaître et assumer les choix qui en découleront.

Votre identité visuelle est avant tout là pour refléter vos goûts et vos couleurs. Elle vous accompagne dans le développement de votre activité et évolue avec vous.

 

Prendre du jaune ou du rouge, dans une certaine mesure, pour votre logo ou dans vos supports de communication alors que vous êtes naturopathe ou déménageur n’a rien de déraisonnable !

Avant de déterminer et de chercher quel logo est le mieux pour votre marque, demandez-vous ce que vous, vous aimez. Qu’elles sont les couleurs, les dessins, les typographies qui vous plaisent.

Vers quoi vous êtes le plus attiré, les couleurs pastel, des traits fins ou très marqués ?

Pour déterminer qu’elle ambiance, couleurs, style vous souhaitez donner à votre univers graphique, vous pouvez avoir recours aux planches d’inspirations ou dans un jargon plus technique un « moodboard ». C’est une planche ou un tableau des images, textures, couleurs, ambiances que vous préférez, vous pouvez en avoir plusieurs !

Cette recherche vous permettra d’affiner vos choix et peut être trouver des idées auxquelles vous n’aviez pas pensé.

La meilleure source d’images d’inspiration, pour moi, c’est Pinterest, c’est une mine d’or pour trouver des images adaptées dans beaucoup de thématiques, les moteurs de recherche sont super aussi ! Faites simplement attention que les images soient libres de droits.

N’ayez pas peur d’essayer des styles différents ! La phase de recherche est justement là pour ça.

Pour approfondir votre recherche ou déterminer de façon claire et précise le graphisme de votre identité visuelle, vous pouvez faire appel à un professionnel pour qu’il vous guide et vous conseille sur l’aspect visuel de votre identité ou pour qu’il ou elle prenne la suite de vos recherches.

Les couleurs et les typographies ne sont pas à utiliser n’importe comment, il faut respecter quelques principes pour que le logo soit harmonieux à agréable à regarder.

 

J’utilise, à mon sens, deux ou trois typographies différentes, au maximum. Si j’utilise une font manuscrite, je choisirai de prendre une typographie droite pour contrebalancer l’effet de rondeur afin de maintenir un certain équilibre entre les lignes du logo.

Les couleurs sont également à utiliser avec parcimonie et de façon réfléchie (beaucoup de choses vont rentrer en jeu pour ce choix-là), pour ne pas se retrouver avec un arc en ciel incompréhensible.

 

Ce qui, comme je le cite au début de l’article, n’empêche absolument pas d’utiliser différentes couleurs. Je travaille en générale avec deux ou trois couleurs différentes maximum, pour garder un visuel harmonieux et agréable y compris les tons de couleurs.

Certaines de ces couleurs viendront en pointes dynamiques et une couleur sera dominante. Vous pouvez également jouer avec les tons de couleurs, mais pensez à votre logo en noir et blanc !

Pour conclure cet article, je voulais simplement poser une réflexion sur les tendances que l’on voit sortirent chaque année, elles changent et sont éphémères, elles ne durent pas aussi longtemps que votre marque !

Dans cette phase de recherche d’identité il faut avant tout penser à vous et à l’image que vous souhaitez pour votre marque, c’est ce qui vous démarquera.