Longtemps, j’ai attendu de me sentir légitime dans ce que je faisais, car je pensais que d’être légitime venait du fait d’avoir des compétences sans failles pour exercer. Qu’il faille absolument que tout soit lisse et irréprochable pour être visible et parler de son métier.

Il y a quelque temps, j’ai échangé avec un directeur d’agence de formation, sur son domaine d’activité.

Je lui ai demandé comment devenir formateur, quel diplôme, quelles connaissances, cursus…

Il m’a répondu qu’il n’y avait rien à ce jour comme diplôme pour exercer ce métier, car c’est avant tout l’envie de transmettre et d’échanger des valeurs et des enseignements qui doivent motiver ta démarche de formateur, et tout cela de façon pédagogique et accessible.

Il m’a laissé ma chance, j’ai rédigé ma première formation et je l’ai présenté à un groupe d’une dizaine de personnes et ce fut super enrichissant !

On en apprend tous les jours, certaines de nos capacités sont innées, elles viennent de façon naturelle. C’est avec le travail que l’on réalise au quotidien pour s’améliorer que l’on évolue (et tout au long de notre vie !).

À travers cette expérience, j’ai compris que d’échanger, sur ma vision des choses en tant que femme entrepreneuse peut apporter beaucoup de choses aux autres.

Il n’y a pas besoin d’être une experte pour commencer à faire les choses. C’est un état d’esprit de leader que je souhaite communiquer à travers les formations.

N’hésitez pas à me poser vos questions si vous souhaitez en savoir plus sur mes formations 😊